Tartine gourmande de raisiné et soupe glacée de fruits.

Pour la tartine : 600 g de raisins sucrés ( Ilalia, danlas ou cardinal ), 3 pommes, 4 tranches de biscuit de Savoie. Pour la soupe glacée : 300 g de raisins muscat, 300 g de raisins chasselas, 10 cl de muscat de Rivesaltes ou Baume de Venise ou encore un muscat de Frontignan, 2 oranges, 1 capsule de cardamome, 1 zeste d’orange, 1 cuillerée à soupe de miel de  châtaignier.

  • La soupe : Prélevez les zeste des deux oranges en de longs rubans. Lavez, égrappez et épépinez muscat et chasselas en réservant quelques grains qui serviront pour le décor. Mixez-les avec le jus des oranges et les grains qui se trouvent à l’intérieur de la capsule de cardamome. Filtrez. Ajoutez le zeste des oranges, le miel et le vin. Laissez macérer environ 1 h au réfrigérateur.
  • Le raisiné : Lavez et égrappez les grains de raisin. Mettez-les dans une casserole sur feu doux. Cuisez-les durant 15 minutes, tout en écrasant les grains à l’aide d’une écumoire.
  • Passez au tamis en recueillant le jus. Réservez la moitié de ce jus dans la casserole, portez à ébullition. Attendez que le jus  » monte « , puis ajoutez un peu de jus supplémentaire sans arrêter de remuer. Procédez de la même façon avec le reste de jus.
  • Ajoutez les 3 pommes épluchées et coupées en petits dés. Faites-les cuire dans le jus 1 h environ, jusqu’à ce que le raisiné se soit bien épaissi. Laissez refroidir.
  • Sortez la soupe de fruits du réfrigérateur, ôtez le zeste. Présentez-la dans une coupelle. Décorez-la des grains de raisins réservés.
  • Tartinez de raisiné les 4 tranches de biscuit de Savoie. Servez-les avec la soupe de fruits glacée.

A propos du raisiné :  Il s’agit d’une spécialité bourguignonne. On l’aime en tartine, sur des crêpes… Attention ,toutefois, à sa conservation, il est plus fragile qu’une confiture classique.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire