La Framboise

Coup de coeur du mois la framboise

la framboise

Chaque mois, découvrez les secrets et les bons plans gourmands d’un produit de saison. En juin, la framboise s’invite dans nos assiettes.

Parfumée et acidulée, la framboise se déguste tout au long de l’été, plaisir rafraîchissant et gourmand, à consommer sans modération. Irrésistible quand elle est nature, elle est l’alliée des desserts pour sa saveur, sa couleur et son formidable atout de décoration !

Comment la choisir ?
Choisissez les framboises à point, car elles ne mûrissent plus après leur cueillette. La framboise parfaite est charnue, ferme et brillante. Vérifiez bien le dessous de sa barquette en carton : il doit être intact, signe que les framboises du fond ne sont pas écrasées. La framboise semble unique et pourtant, il en existe au moins une cinquantaine de variétés dont la production s’étale de juin à septembre. La plus courante est la Meeker, ferme et savoureuse. Ne soyez pas étonnées de trouver des variétés de framboises aux couleurs diverses : orange vif ou pâle, ambrées, blanches car de nouvelles variétés sont sans cesse inventées. Utilisez-les pour réaliser des desserts décoratifs.

Comment la conserver ?
Conservez la framboise dans son emballage, généralement une barquette en carton car elle est très fragile. N’attendez pas plus de deux jours même dans le bas du réfrigérateur avant de la consommer. En revanche, elle se congèle bien. C’est très utile pour réaliser toute l’année des coulis, crumbles, muffins et autres pâtisseries.

Comment la préparer ?
Essuyez-la avec du papier absorbant humidifié et évitez de la passer sous l’eau, car elle se gorgerait d’eau et perdrait son parfum.
Très parfumée et savoureuse, inutile de la sucrer pour la déguster nature et profiter au mieux de son petit goût si particulier.
Crue, elle fait merveille dans des salades de fruits avec de la menthe. Oubliez le trait de citron, elle est suffisamment acidulée. Associée à du fromage blanc battu et très légèrement sucré, c’est un dessert simple et léger.
Crue toujours, elle apporte sa note fraîche aux tartes et aux génoises, sur un lit de crème pâtissière. Cuite, elle est parfaite pour réaliser crumbles, clafoutis ou gratins de fruits : disposez quelques framboises sur une crème à base de jaunes d’œufs battus avec du sucre et du lait dans des plats individuels et passez-les quelques minutes sous le grill de votre four.

Astuces pour en faire la star des desserts
La framboise adore le chocolat : insérée dans une verrine entre une mousse de chocolat blanc et une mousse de chocolat noir, mélangé à la pâte d’un moelleux au chocolat ou en coulis autour d’un fondant. Son acidité rafraîchit et dynamise le chocolat. Tentez aussi l’alliance avec les desserts à base de caramel.
Grâce à sa forte teneur en pectine (fibre), elle tient très bien en mousse ou en soufflé. Elle est aussi idéale pour la confection de confitures maison et de gelées. Pour les plus audacieuses, essayez-la en cuisine salée, une alliance originale : quelques baies crues sur un magret de canard, un carpaccio de saumon, sans oublier l’alliance classique avec le foie de veau.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.