Cocido à la madrilène ( Pot-au-Feu espagnol )

Fiche technique : Cocido à la madrilène ( Pot-au-Feu espagnol )

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
  • bœuf à braiser ( gîte-gîte ou macreuse ) : 1 kg
  • poitrine de porc demi-sel : 250 g
  • chorizo fort : 500 g
  • pommes de terre moyennes : 6
  • oignon : 1 g ros
  • ail : 1 gousse
  • bouquet garni aromatique, : 1
  • clous de girofle : 2
  • filaments de safran : 1 pincée
  • basilic, coriandre :
  • sel, poivre du moulin :
  • piment de Cayenne :
  • pois chiches : 500 g

Préparation

Difficulté : 1 Stars (1 / 5)

La veille mettez les pois-chiches à tremper à l’eau froide.

Le jour même, faites blanchir la poitrine demi-sel 5 minutes à l’eau bouillante. Rafraîchissez-la.

Égouttez les pois-chiches. Mettez-les dans un grand faitout avec le morceau de boeuf, la poitrine demi-sel égouttée, l’oignon piqué de clous de girofle, la gousse d’ail écrasée et le bouquet garni. Recouvrez largement d’eau froide. Portez à ébullition en écumant. Laissez cuire à frémissement pendant 2 heures. Salez légèrement.

Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre. Coupez-les en quartiers. Mettez-les dans un faitout. Joignez aussi  le chorizo, après l’avoir piqué à la fourchette. Prolongez la cuisson encore 30 minutes.

Retirez le bouquet garni. Parfumez le bouillon de cuisson avec le safran. Rectifiez l’assaisonnement. Relevez d’une pointe de Cayenne.

Pour servir, égouttez les légumes et les viandes. Coupez celles-ci en morceaux, le saucisson en rondelles.

Dressez le tout dans un plat creux. Arrosez d’un peu de bouillon de cuisson.

Parsemez de basilic et de coriandre.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire