Fraises gariguettes en aspic au floc de Gascogne et coulis de mangues

Fiche technique : Fraises gariguettes en aspic au floc de Gascogne et coulis de mangues

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : 4 pour la réfrigération h 40 min
Temps de cuisson : 1 min
Ingrédients
  • fraises gariguettes mûres à point : 1 kg
  • floc de Gascogne rouge : 50 cl
  • feuilles de gélatines ( 8 g ) : 8
  • huile de tournesol : 1 cuillerée à soupe
  • mangue bien mûre : 1
  • sirop de canne : 5 cl
  • mélisse : quelques feuilles

Préparation

Huilez 6 ramequins en verre que vous déposez à l’envers sur une grille avant de les glisser au réfrigérateur.

Faites tremper la gélatine dans un peu d’eau froide.

Lavez et équeutez les fraises, réservez-en 6 pour la décoration, coupez les autres en deux.

Préparez la gelée : Mettez le floc à chauffer dans une casserole, essorez la gélatine et ajoutez-la au floc, remuez pour bien mélanger, Laissez tiédir.

Préparez le coulis : Pelez, dénoyautez la mangue, mixer la pulpe et mélangez-la au sirop de canne.

Mettez un couche de glaçons avec un peu d’eau dans une bassine. Sortez les ramequins et remplissez-les complètement de gelée encore tiède, placez-les au milieu des glaçons 5 minutes puis retirez-les et videz-les aussitôt de la gelée liquide en la récupérant dans un bol. En procédant ainsi, le fond et les parois des ramequins doivent être chemisés d’une mince couche uniforme de gelée.

Disposez au fond de chaque ramequin les fraises en étoile, appliquez les demis fraises sur les parois. Remettez au réfrigérateur 15 minutes. Terminez ce montage en répartissant les fraises restantes dans les moules. Faites couler doucement la gelée de façon à recouvrir complètement les fruits. Remettez au froid pour au moins 4 heures.

Démoulez les aspics sur les assiettes à dessert bien froides, puis versez votre coulis de mangues autour. Décorez des quelques fraises réservées et de feuilles de mélisse.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire