Le far aux pruneaux

Fiche technique : Le far aux pruneaux

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : 25 min
Temps de cuisson : 1 h
Ingrédients
  • raisins secs : 100 g
  • pruneaux : 400 g
  • thé :
  • oeufs : 4
  • farine de froment : 250 g
  • sucre en poudre : 250 g
  • sucre en poudre : 30 g
  • lait : 40 cl
  • sel fin :

Préparation

Ce flan truffé de fruits secs se déguste tiède ou complètement refroidi. A l’origine, il s’agissait d’une sorte de bouillie de farine de sarrasin dans laquelle on ajoutait des pruneaux ou des raisins secs et que l’on faisait pocher dans un bouillon en l’enfermant dans un sac de toile.

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Mettez les raisins secs et les pruneaux dans une jatte. Préparez une infusion de thé assez forte et versez-la bouillante sur les fruits. Laissez tremper pendant 2 heures, puis égouttez les fruits et dénoyautez les pruneaux.

Cassez les oeufs dans un bol. Versez la farine dans une terrine, ajoutez 1 pincée de sel puis le sucre en poudre. Mélangez et faites une fontaine, puis versez les oeufs battus en omelette au milieu. Incorporez-les à la farine. Versez ensuite le lait peu à peu en mélangeant sans arrêt pour obtenir une pâte homogène, qui sera délayée progressivement.

Ajoutez enfin les raisins et les pruneaux, en veillant à ce qu’ils soient bien égouttés. Beurrez un plat à gratin ou un plat sabot en terre vernissée. Versez-y la pâte d’un seul coup après l’avoir mélangée une dernière fois. Enfournez à 200 °C et faites cuire pendant 1 heure jusqu’à ce que le dessus soit brun.

far-w

Source : Cuisines Régionales de France. La Bretagne.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire