Les fruits exotiques

Familiers ou insolites, les fruits exotiques méritent d’être découverts ! Apprenez à les connaître et savourez les délices des 4 coins de la planète.

L’Ananas Cayenne :  Livré par avion d’Afrique de l’Ouest, ce grand classique se reconnaît à sa chair jaune et à son plumet bien vert.

Si les feuilles centrales du plumet se détachent facilement, il est à point !

 

L’ananas Extra Sweet : Spécialité de Costa-Rica, c’est le préféré des enfants qui adorent sa douceur sucrée. Sous son écorce naturellement un peu verte, il cache une chair dense et ferme, bien jaune. Pratique : votre primeur vous propose des barquettes d’ananas déjà préparé.

Même à pleine maturité, il est toujours  un peu vert, ne vous fiez pas à sa couleur.

L’ananas Pain de Sucre :  Cultivé au Bénin et au Togo, il est aussi surnommé « ananas bouteille ». A maturité sa chair est blanche et sa peau reste verte. Plus il est gros plus il est sucré ! Livré à pleine maturité, il doit-être consommé rapidement.

A croquer nature à pleines dents grâce à sa chair sans fibre !

L’ananas Victoria : Originaire de La Réunion, ce fruit d’exception est de petite taille, très doux et savoureux. Sa peau à une couleur jaune-doré très caractéristique et sa chair est ultra-juteuse.

A savourer nature, en salade de fruits ou flambé.

L’Anone : Un fruit étonnant, à la pulpe blanche, fondante et très sucrée. La peau vert clair brunit avec le temps. Cultivé en Espagne et en Amérique Latine, le fruit doit-être souple sous les doigts. Attention les pépins ne se consomment pas.

A savourer nature !

La Banane Frécinette : C’est la préférée des enfants grâce à sa chair sucrée ! Très parfumée, cette variété équatorienne se déguste nature simplement.

Fragile, la peau de cette banane peut présenter des marques noires. Cela n’altère en rien son goût caractéristique.

La Banane Rose :  Sous une peau rose foncé cette variété venue des Antilles renferme une chair jaune très parfumée. Bien sucrée, elle se mange nature ou en salade. Quand elle est un peu molle sous les doigts, c’est qu’elle est mûre.

Attention, elle noircit au froid !

C’est tout pour aujourd’hui ( à suivre..)

Délice onctueux de banane à la cardamome

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire