Les Herbes aromatiques (5)

La Sarriette :  Les arômes légèrement poivrés de cette plante aromatique évoquent la menthe et le thym. Elle s’utilise fraîche pour parfumer les viandes, les sauces, les brochettes, mais aussi les huiles et les vinaigres. Crue, elle accompagne parfaitement les pizzas.

Ajoutez quelques brins de sarriette sur des fromages frais de chèvre ou de brebis : succès garanti !

La Sauge : Son parfum puissant gagne en intensité à la cuisson. Un peu piquante avec une pointe d’amertume, elle donne du caractère aux farces, aux viandes blanches comme le veau et le porc mais aussi aux pommes de terre rissolées.

Faites cuire des gnocchis avec de la sauge, nappez de crème fraîche avec un peu de parmesan…

Le Thym frais et sec : Il pousse dans la garrigue qui lui donne son parfum intense mais délicat..

Les rameaux de thym se glissent en cours de cuisson dans de nombreuses recettes provençales à base de tomate et sur les grillades.

Il est excellent dans une sauce au roquefort !

Le Thym citron : Cousin du thym classique il peut aussi pousser à l’état sauvage. Évitez de le cuire pour préserver son parfum citronné qui se marie très bien avec les poissons et les viandes blanches. Il parfume aussi délicieusement les desserts.

Il sera parfait dans une salade de fruits frais.

La verveine fraîche :  La verveine fraîche possède un délicieux petit goût citronné qui aromatise à merveille les crustacés, les sauces, les glaces et le salades de fruits.

Elle est également très appréciée en infusion, une fois séchée.

Testez-la en crème brûlée pour un dessert original !

C’est fini pour aujourd’hui à suivre ..

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire