Ma galette des Rois au chocolat blanc et sirop d’érable

Fiche technique : Ma galette des Rois au chocolat blanc et sirop d'érable

Pour : 6/8 personnes
Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 30 min
Ingrédients
  • pâte feuilletée : 2 rouleaux
  • beurre : 100 g
  • sucre en poudre : 100 g
  • poudre d'amandes : 125 g
  • oeufs : 3
  • chocolat blanc : 25 g
  • sirop d'érable :

Préparation

3 Stars (3 / 5)

Bien dorée et croustillante

Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec le sucre en poudre et la poudre d’amande. incorporer les œufs (2) l’un après l’autre en mélangeant délicatement.

Déroulez une pâte feuilletée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

A l’aide d’un pinceau, humidifiez les bords de la pâte sans déborder vers l’extérieur.

Mélanger aux 2/3 de crème d’amande 1/3 de crème  pâtissière, ajouter alors le chocolat blanc, mélanger à nouveau.

Répartissez la crème d’amande au centre de la pâte. Ajouter la fève dans le sens de la longueur

Déposez délicatement une seconde pâte feuilletée sur la première. Appuyez sur les bords de la galette avec les doigts pour qu’ils adhèrent bien, puis repliez-les vers l’intérieur jusqu’à la garniture pour bien enfermer cette dernière.

Appuyez de nouveau avec les doigts sur les bords, puis les chiqueter en les entaillant avec la pointe d’un couteau.

Mélangez le dernier œuf avec une cuillère à café de lait, puis badigeonnez-en la galette une première fois. Placez-la au réfrigérateur pendant 30 minutes, puis badigeonnez-la de nouveau.

Avec la pointe d’un couteau ou une aiguille à brider, dessinez des diagonales sur la galette, ou tout autre forme que vous souhaitez (épis, couronne, etc).

Enfournez à 240°C pendant 10 minutes, puis baissez la température à 180°C pour les 20 dernières minutes de cuisson.

Dès que la galette est cuite, badigeonnez-la à l’aide d’un pinceau de sirop d’érable, ou à défaut d’un sirop à 30°b.

Servir légèrement tiède.

Très bonne et heureuse année.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire