Nougat glacé aux fruits rouges

Fiche technique : Nougat glacé aux fruits rouges

Pour : 8/10 personnes
Temps de préparation : 45 min
Temps de cuisson : 20 min
Ingrédients
  • framboises : 125 g
  • fraises : 250 g
  • myrtilles fraîches ou surgelées : 125 g
  • coulis de framboises : 300 g
  • nougatine :amandes : 100 g
  • sucre : 150 g
  • crème fraîche : 10 cl
  • meringue : blancs d'oeufs : 2
  • sucre : 60 g
  • crème fluide : 30 cl

Préparation

Difficulté : 3 Stars (3 / 5)

Triez, lavez, équeutez les fruits et séchez-les soigneusement. Coupez fraises et framboises en lamelles et les myrtilles en deux.

Faites la nougatine : hachez les amandes. Dans une casserole amenez à ébullition la crème, 3 cuillerées à soupe d’eau et de sucre. Faites cuire à feu vif jusqu’à obtenir un caramel, puis retirez du feu. Jetez les amandes dans le caramel chaud, versez la nougatine obtenue sur une surface huilée et étalez-la légèrement. Laissez refroidir. Cassez-la en petits morceaux puis réduisez-en les deux tiers en poudre au mixer.

Dans un saladier, montez les blancs en neige ferme avec une pincée de sucre. Faites cuire le sucre au grand boulé (118-120 °C)- qui est un stade de cuisson à l’issue duquel le sirop forme une petite boule ferme quand on le verse dans l’eau froide – puis versez-le en filet sur les blancs sans cesser de fouetter. Continuer à fouetter jusqu’à ce que les blancs soient très lisses, brillants et froids.

Montez la crème en chantilly. A l’aide d’une spatule, mélangez la chantilly et la meringue, ajoutez la nougatine en poudre et en morceaux, puis les morceaux de fruits.

Tapissez un moule à cake de film alimentaire. Étalez-y la préparation.

Réservez pendant 12 heures au congélateur.

Démoulez le nougat, tranchez et servez-le avec le coulis.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire