Rôti de lotte à la barigoule

Fiche technique : Rôti de lotte à la barigoule

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 1 h
Ingrédients
  • lotte ététée : 1 morceau de 800 g
  • oignon : 1
  • carottes : 2
  • ail : 4 gousses
  • huile d'olive : 4 cuillerées à soupe
  • vin blanc sec : 2 verres
  • artichauts violets dit : 8
  • thym : 1 branche
  • laurier : 1 feuille
  • basilic : 1 branche
  • cerfeuil :
  • sel et poivre du moulin :

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Pelez ail, oignon, carottes. Hachez 2 gousses d’ail puis l’oignon et coupez les carottes en rondelles.

Mettez 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive dans une casserole. Dès qu’elle est chaude, jetez-y l’ail, l’oignon,les carottes, le thym et le laurier. Baissez le feu et laissez mijoter 15 minutes.

Ajoutez le vin blanc, puis les artichauts auxquels vous aurez sectionné la tête. Couvrez et laissez cuire 10 minutes. Mettez le rôti de lotte dans la casserole et couvrez à hauteur avec de l’eau. Continuez à faire cuire environ 20 minutes.

Ôtez la lotte de la cuisson, puis les artichauts. Filtrez le jus de cuisson. Remettez à réduire.

Dressez le rôti de lotte sur le plat de service. Disposez les artichauts autour. Passez au four.

Lorsque le jus de cuisson est rendu à environ 2 verres, liez avec l’huile d’olive restante, ajoutez les deux autres gousses d’ail coupées en deux, le basilic et le cerfeuil haché. Assaisonnez. Sortez le rôti du four. Accompagnez de la sauce en saucière.

Mon conseil : variante, au lieu de pocher le rôti de lotte, vous pouvez le saisir à l’huile d’olive et le cuire ainsi au four.

Le point de vue de Joëlle : J’ai un faible pour cette recette d’inspiration méridionale. Si elle est assez fastidieuse à expliquer, j’ai trouvé sa réalisation assez facile.

Source : Les Recettes Préférées d’ Hubert. Éditions J.A.

 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire