Aspic de chou-fleur, caramélisé, coulis de tomates

Fiche technique : Aspic de chou-fleur, caramélisé, coulis de tomates

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
  • chou-fleur : 600 g
  • citron jaune : 1
  • fond de volaille : 20 cl
  • crème fleurette : 135 g
  • curry : 1 pointe de couteau
  • tabasco : 2 gouttes
  • coulis de tomate : 20 cl
  • sel poivre du moulin :
  • cassonade en poudre : 1 cuillerée à soupe
  • beurre : 4 cuillères à soupe
  • gélatine : 5 feuilles

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Parer le chou-fleur et le détailler en fleurettes, les cuire à l’eau bouillante salée plutôt « al dente ». Rafraîchir. Égoutter.  Mettre dans un plat avec 2 cuillerées à soupe de beurre et faire revenir le chou jusqu’à le faire blondir, parsemer de cassonade et laisser doucement caraméliser à feu très doux. Passer au mixer, il doit y avoir environ 250 g de purée.

Fouetter 125 g de crème fleurette.

Faire ramollir la gélatine dans un peu d’eau froide.

Ajouter le curry au fond de volaille et le faire réduire de moitié. Ajouter la gélatine essorée à la main et fouetter. Verser dans la purée de chou-fleur, ajouter le restant de crème et le tabasco. Saler et poivrer.  Incorporer alors le restant de crème fleurette

Remplir les petits moules de votre choix de cet appareil. Faire prendre au froid au moins 2 heures avant  de démouler sur assiettes

Pendant ce temps faire réduire le coulis de tomate de moitié et vanner en ajoutant le restant du beurre.

Napper les aspics de cette sauce.

Les Idées Culinaires du chef Hubert 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire