Coudes aux poireaux et aux haricots blancs

Fiche technique : Coudes aux poireaux et aux haricots blancs

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 1-30 min
Ingrédients
  • coudes aux légumes Panzani : 250 g
  • haricots blancs : 125 g
  • pommes de terre : 275 g
  • épinards : 225 g
  • jeunes poireaux : 8
  • jaunes d'oeufs : 2
  • beurre : 125 g
  • râpure de muscade :
  • farine : 125 g
  • basilic : 4 feuilles
  • sauge : 4 feuilles
  • vin blanc sec : 25 cl
  • jus de veau : 6 cuillerées à soupe
  • sel, poivre du moulin :

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Faire tremper les haricots 12 heures dans de l’eau froide, puis les cuire dans de l’eau bouillante salée pendant 1 heure 1/4. Peler les pommes de terre, les faire cuire à l’eau bouillante. Laver les épinards, les faire cuire 8 minutes à l’eau bouillante salée. Bien les égoutter, les passer au mixeur, les mélanger aux pommes aux pommes de terre écrasées. Ajouter les jaunes d’œufs, la farine, la muscade ; saler et bien mélanger. Former des boulettes de cette pâte, les rouler menu, les tailler alors en petits morceaux. Éplucher et couper les poireaux en tronçons de 4 cm de long, les faire revenir dans 50 g de beurre.

Incorporer le basilic, la sauge et le vin blanc ; laisser cuire 10 minutes. Ajouter les haricots et un peu de leur eau de cuisson, puis le jus de veau. Laisser mijoter quelques minutes. Plonger les coudes environ 14 minutes dans 3 litres d’eau bouillante salée, les égoutter, les assaisonner de sel et de poivre, les faire sauter rapidement dans le restant de beurre. Ajouter aux haricots. Servir dans les dans des assiettes bien chaudes.

                                                                                                                                                                                                                             Les recettes du chef Hubert pour Panzani 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire