Suprême de poulet en croûte d’amandes

Fiche technique : Suprême de poulet en croûte d'amandes et cardamome cuit en papillote, étuvée de courgettes et échalote cuisses de poulet

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 25 min
Temps de cuisson : 15 min
Ingrédients
  • blancs de poulet (suprêmes) : 4
  • beurre : 50 g
  • fond blanc de volaille : 10 cl
  • échalotes : 2
  • courgettes : 4 petites
  • amandes blanches effilées : 2 cuillerées à soupe
  • amandes râpées : 40 g
  • dés de tomates : 160 g
  • cardamome moulue : 1 cuillerée à café
  • jaune d’œuf : 1
  • moutarde : 2 cuillerées à soupe
  • cerfeuil :
  • sel et poivre au moulin :
  • vin blanc sec : 5 cl

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Saisir les suprêmes de poulet sur la plaque.

Mélanger le jaune d’œuf avec la moutarde, badigeonner les suprêmes de ce mélange, saupoudrer de cardamome.

Mélanger les amandes effilées et les râpées, ajouter sur les suprêmes. en garder 2 cuillerées à soupe.

Enfermer les suprêmes dans des papillotes ouvertes, saler et poivrer, ajouter un filet de vin blanc sec et un peu de fond de volaille, fermer les papillotes et cuire au four à 200 °C durant 15 minutes environ.

Tailler les courgettes en brunoise et les échalotes en rouelles fines, blanchir légèrement, égoutter, et faire cuire au beurre avec le restant des amandes, ajouter les dés de tomates et le cerfeuil haché.

Finir la cuisson des suprêmes, les sortir de la papillote, récupérer le jus de cuisson (exsudat), rectifier l’assaisonnement et monter au beurre jusqu’à bonne liaison.

Dresser dans un cercle de 10 en haut de l’assiette chaude, le mélange de courgettes, dresser dessous un suprême escalopé, napper les viandes de la sauce, décorer de peluches de cerfeuil

Les Idées Culinaires du chef Hubert

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire