Gazpacho picaro de tomates et fraises

Fiche technique : Gazpacho picaro de tomates et fraises

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
  • tomates mûres : 800 g
  • fraises (gariguettes au printemps, mara des bois en été) : 240 g
  • concentré de tomate : 1 cuillerée à café
  • basilic vert frais : 4 bouquets
  • vinaigre de Xérès : 1 cuillerée à soupe
  • vinaigre balsamique : 1 cuillerée à soupe
  • huile d'olive : 2 cuillerées à café
  • sel poivre du moulin :

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

1/ Préparation du gazpacho

Supprimer délicatement le pédoncule des tomates à l’aide d’un petit couteau fin et pointu.

Blanchir celles-ci, quelques secondes en les plongeant dans une casserole d’eau bouillante. Les retirer, les mettre à rafraîchir dans de l’eau glacée, puis les égoutter. Les monder (la peau part très facilement une fois qu’elles ont été ébouillantées) et les couper en quartiers. Mettre dans le bol du mixer.

2/ Laver rapidement et équeuter les fraises. Les ajouter aux tomates dans le bol du mixer, ainsi que le concentré de tomate. Broyer le tout pour obtenir un mélange homogène, puis passer au chinois étamine.

3/ Finition et dressage

Ajouter en mélangeant au fouet les vinaigres, 1 cuillerée à café d’huile d’olive, le sel et le poivre. Garder la préparation au frais.

4/ Au moment de servir, mettre le gazpacho dans des assiettes creuses préalablement stockées au froid. Décorer avec les bouquets de basilic frais et quelques gouttes d’huile d’olive.

Astuce : Le gazpacho peut-être préparé à l’avance et mis au réfrigérateur recouvert de film alimentaire. Le basilic et quelques larmes d’huile d’olive seront ajoutés au moment de servir.

Le plus : On peut aussi agréablement présenter deux ou trois fraise entières, tranchées en deux, mises à flotter sur le potage.

Source : recette de Michel Guérard tirée de son livre : Minceur Essentielle La grande cuisine santé chez Albin-Michel

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire