Jean-Louis Palladin- Cuisinier Gascon à Washington D.C.

Crevettes Portoricaines sautées avec quenelles de crevettes, champignons chanterelles- Sauce aux chanterelles- champignons au miel et paillasson de pommes-de-terre. Sauce au thym.

Mini-potiron farci de homard du Maine cuit à la vapeur – mousseline de homard – purée de patates douces et potiron avec une sauce homardine.

Petit flan d’oursins avec ses languettes sauce aux oursins.

Né à Condom sur Baïse, c’est là que Jean-Louis Palladin a connu sa première réussite avec le restaurant « La table des Cordeliers », qui lui a valu deux étoiles au guide rouge.
Mais son rêve c’est les Etats-Unis. Il ouvre son restaurant dans le Watergate à Washington, Grace à Nancy Reagan qui le fait connaître  il devient le premier chef français  le plus renommé à la fin des années 70 aux States.Le succès est immédiat, Palladin devient le cuisinier en vogue.

Ce garçon à la gouaille Gasconne était un de mes fidèles amis! Mort trop jeune (en 2001), j’essaye de maintenir sa mémoire.

 

 

re

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire