Les Bergamotes de Nancy

La bergamote est un fruit qui donne une essence acidulée utilisée en parfumerie. En 1850, le confiseur Lillich eut l’idée de marier cette essence avec du sucre cuit. Cette spécialité continue à être conditionnée dans des boîtes en fer blanc imprimées à l’image de la place Stanislas à Nancy.
Rappel historique :
L’utilisation d’huile essentielle de bergamote en Lorraine fut introduite à Nancy au XVIIIème siècle par le Roi Stanislas Leszczynski, grand amateur de parfum. Quant au à l’invention du bonbon, on la doit à Jean Frédéric-Godefroy Lillich, confiseur de métier qui s’établit à Nancy en 1857. Dès lors la friandise ambrée n’allait cesser de grandir et obtenir une audience nationale.
Ses origines :
Ce nom, issu de l’italien « bergamotta », viendrait, selon certains, du turc « beg-armadé » (« poire du seigneur »). D’autres préfèrent la faire dériver de Bergama, l’antique Pergame, qui fut l’un des plus importants centres d’Asie mineure. D’autres encore disent qu’il viendrait de la cité lombarde, Bergame, où la culture de cet agrume aurait été initialement pratiquée.
Petite anecdote :
Le film culte « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » de Jean-Pierre Jeunet, sorti en 2001, a remis au goût du jour la success story de la fameuse petite boîte en fer blanc. Les touristes du monde entier se pressent sur la place Stanislas pour en acheter une !
Secrets de fabrication :
Si l’essence naturelle de bergamote est réputée pour ses diverses utilisations (pharmacie, parfumerie, confiserie), le fruit dont elle est extraite reste mal connu. C’est en Calabre, au sud de l’Italie, que le fruit serait tout d’abord apparu, puis utilisé en abondance. Et encore aujourd’hui, c’est près de la ville de Reggio Calabra que l’on trouve pas moins de 3000 hectares de plantation de bergamotiers qui fournissent 90 % de la production mondiale!

Doc : Le Sucre