Les oeufs pochées au vin rouge

Fiche technique : Les oeufs pochées au vin rouge

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 10 min
Ingrédients
  • beaux oeufs extra-frais : 4
  • bourgogne rouge : 50 cl
  • beurre : 30 g
  • farine : 30 g
  • tranches de pain blanc : 4
  • persil ciselé :
  • sel et poivre au moulin :

Préparation

A la différence des oeufs en meurette, où les oeufs sont pochés dans de l’eau puis nappés de sauce meurette, les oeufs à la bourguignonne sont pochés directement dans le vin rouge.

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Versez le vin dans une casserole et faites chauffer. Lorsqu’il est sur le point de se mettre à bouillir, cassez un œuf dans une tasse et faites-le glisser dans le vin frémissant. Introduisez les 3 autres oeufs de la même façon (à condition que la casserole soit assez grande) et faites pocher les oeufs doucement en ramenant le blanc autour du jaune avec une cuiller en bois.

Égouttez les oeufs pochés et mettez-les dans un plat creux. Tenez celui-ci au chaud à l’entrée du four pendant la préparation de la sauce.

Faites fondre le beurre dans une autre casserole. Ajoutez la farine et faites cuire en remuant pendant 3 minutes jusqu’à ce que le roux soit bien homogène.

Versez le vin rouge tiède sur le roux et délayez sur feu doux en fouettant légèrement pour bien lier et épaissir la sauce. Rectifiez l’assaisonnement.

Faites griller rapidement les tranches de pain après les avoir écroûtées.  Posez-les dans une assiette de service. Placez 1 œuf poché dessus et nappez de sauce. Parsemez de persil et servez aussitôt.

Pour tous les plats de cuisine régionale, ainsi que les sauces au vin rouge, le bourgogne passetoutgrains, rustique et agréable, est un excellent choix.

Source : Les Cuisines Régionales de France – Bourgogne – Editions du Canal.

 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire