Les pommes

Parmi des centaines de variétés en voici 19 aux qualités gustatives exceptionnelles :

Les Parfumées :

La Jazz  : Une pomme produite uniquement par des producteurs sélectionnés. A déguster comme une friandise : mélange unique de saveurs et croquant sans pareil! Septembre à décembre.

La Jonagored : Une chair juteuse et sucrée à souhait qui se révèle à la cuisson. Simplement au four ou encore en tarte le moelleux de sa chair sublimera vos recettes. Octobre à juin.

La Dalinbel : Produite en Val de Loire par le verger de La Blottière, cette pomme possède une chair fine très goûteuse. Le goût des jardins de notre enfance ! Octobre à Mai.

L’Altess : Une princesse acidulée et très juteuse mûrie au grand air des vergers de la famille Clos dans les Alpes de Haute-Provence. Novembre à mai.

La Pink Lady : Une robe rose et vert-jaune, des arômes fruités et une saveur équilibrée : à croquer toute l’année ! Toute l’année.

La Reine des Reinettes :  Une pomme à la chair sucrée discrètement parfumée : une Reine forcément couronnée de succès. Parfaite en tarte pour révéler des arômes mi-sucrés, mi-acidulés. A la croque, sa chair fondante est aussi un régal. Août à novembre.

La Rosée du Pilat : Véritable trésor du terroir ! Une pomme très gustative produite par les producteurs du Parc naturel du Pilat. Décembre à juin.

La Elstar :  Une saveur sucrée et un peu acidulée pour une forte personnalité ! Août à décembre.

La Délisdor : Elle porte son nom à merveille. A la fois très sucrée et très acidulée : une explosion de saveurs à chaque dégustation.. Février à mai.

Gâteau de pommes à la russe

 

A suivre ..

Doc : Grand Frais.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire