Oiseau de paradis

Fiche technique : Oiseau de paradis

Pour : 12 personnes
Temps de préparation : 1-5 h
Temps de cuisson : 40 min
Ingrédients
  • Gâteau : œufs : 3
  • sucre : 150 g
  • farine : 150 g
  • beurre : 125 g
  • citron râpé : 1 zeste
  • levure chimique : 1 cuillerée à café
  • sirop : eau : 1/4 de litre
  • sucre : 200 g
  • vanille : 1/2 gousse
  • cannelle : 1 pincée
  • citron : 1 jus
  • rhum : 1 verre à porto
  • Salade de fruits : ananas : 1 petit
  • bananes : 5
  • oranges : 5
  • cerises confites : 12

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Gâteau :

Beurrer un moule en couronne de 22 cm de diamètre.

Séparer les blancs des jaunes. Travailler jaunes et sucre jusqu’à obtenir une crème onctueuse.

Ajouter alternativement farine et beurre fondu. Parfumer au zeste de citron.

Ajouter en dernier lieu la levure et les blancs battus en neige. Verser la pâte dans le moule.

Faire cuire à feu doux (40 minutes th. 5 – 200 °C).

Démouler et laisser complètement refroidir. Il est préférable de préparer ce gâteau la veille.

Sirop :

Faire bouillir l’eau avec le sucre, la vanille, la cannelle et le jus de citron. Laisser bouillir 5 minutes.

Laisser refroidir avant d’ajouter le rhum.

Fruits :

Couper l’ananas en tranches de 1 cm d’épaisseur. Retirer l’écorce et le cœur, qui est filandreux.

Couper en deux les 6 plus belles tranches et détailler le reste en morceaux.

Peler les oranges à vif avec un couteau parfaitement affûté. Les couper ensuite en quartiers.

Couper les bananes épluchées en 4 ou 5 tronçons.

Mettre tous ces fruits (sauf les demi-tranches réservées pour la décoration) à macérer dans le sirop au rhum.

Décoration :

Poser la couronne de gâteau sur un plat assez grand. La couper en 12 parts égales.

Intercaler une demi-tranche d’ananas entre chaque morceau de gâteau, en mettant la partie arrondie vers le haut.

Reformer la couronne. Bien joindre.

A l’intérieur, disposer les fruits de la salade.

Arroser avec une partie du sirop (servir le reste à part).

Garnir chaque dôme de gâteau avec une cerise confite.

Source : Les Cent meilleurs Desserts. Larousse.

 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire