Pets-de-nonne

Fiche technique : Pets de nonne

Pour : 4/6 personnes²
Temps de préparation : 45 min
Temps de cuisson : 35/40 min
Ingrédients
  • farine de blé blanche : 125 g
  • beurre : 80 g
  • oeufs : 5
  • eau : 20 cl
  • sucre semoule : 2 cuillerées à soupe + 100 g pour sucrer les beignets
  • sel de mer fin : 1/2 cuillerée à café
  • huile de pépins de raisin : 1,5 litre

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Tamisez la farine. Mettez l’eau, le sucre, le sel et le beurre dans une casserole à fond épais, sur feu doux. Retirez du feu aux premiers bouillons. Hors du feu incorporez la farine en pluie, en tournant rapidement avec une spatule. remettez la casserole sur le feu. Continuer de tourner pour dessécher la pâte, pendant 1 minute. Retirez du feu. Incorporez un à un les œufs entiers. Attendez qu’un œuf soit incorporé pour ajouter le suivant. Laisser tiédir.

Chauffez l’huile de friture à 160 °C. Prenez la pâte par petites cuillerées. Faites-les glisser dans l’huile, en les poussant avec le doigt ou une seconde petite cuillère huilée : cela permet à la pâte de tomber dans l’huile en boule. Dès qu’elles plongent dans l’huile, les petites boules gonflent et se retournent d’elles-mêmes sur toutes leurs faces. A mesure de leur cuisson, retirez-les avec une écumoire. Posez-les sur un papier absorbant.

Dressez les pets-de-nonne dans un compotier. Poudrez-les de sucre.

Dégustez-les tièdes.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire