Sauté de veau aux carottes et à l’orange

Fiche technique : Sauté de veau aux carottes et à l'orange

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 30 min
Temps de cuisson : 1 h
Ingrédients
  • flanchet de veau ou de poitrine coupé en morceaux : 1 kg
  • jeunes carottes : 1 kg
  • oignons : 2
  • ail : 2 gousses
  • céleri : 2 branches
  • raisins secs : 30 g
  • orange non traitée : 1
  • vin blanc sec : 20 cl
  • thym : 1 branche
  • laurier : 1 feuille
  • cannelle en poudre : 2 pincées
  • quatre-épices : 1 pincée
  • beurre : 30 g
  • huile d'olive : 1 cuillerée à soupe
  • sel, poivre du moulin :

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Pelez les oignons, le céleri et les gousses d’ail, puis hachez-les ou émincez-les très finement.

Prélevez à l’aide d’un couteau économe,le zeste de l’orange. Pressez l’orange pour en exprimer le jus, versez-le dans une petite casserole, ajoutez les raisins secs et portez sur le feu. A ébullition, éteignez le feu, mettez un couvercle et laissez gonfler les raisins.

Dans une cocotte, faites chauffer le mélange de beurre et d’huile d’olive. Faites-y colorer les morceaux de viande sur feu vif.

Quand la viande est bien colorée, retirez-la et réservez-la sur une assiette. A la place, mettez le hachis d’ail et d’oignon juste pour les faire blondir.

Remettez la viande dans la cocotte, ajoutez le thym et laurier, les raisins et leur jus. versez le vin blanc sec, saupoudrez avec les différentes épices, salez et poivrez. Mettez un couvercle et laisser mijoter doucement pendant 30 minutes.

Pelez les jeunes carottes. Si elles sont fines, laissez-les entières, sinon fendez-les en deux ou quatre. Ajoutez-les dans la cocotte et mélangez bien le tout. Incorporez en même temps les zestes d’orange très finement émincés.

Couvrez et comptez encore 30 minutes de cuisson.

Dégustez ce plat bien chaud.

Vous parsemez ce sauté de veau de persil ou de cerfeuil et l’accompagner de tagliatelle fraîches.

 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire