Croustillant de miel à la banane et au kiwi, blanc pastoral et sauce aux graines de vanille

Fiche technique : Croustillant de miel à la banane et au kiwi, blanc pastoral et sauce aux graines de vanille

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : 40 min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
  • bananes : 3
  • beurre : 30 g
  • miel d'acacia : 20 g
  • sucre glace : 20 g
  • farine (type 55) : 20 g
  • blancs d’œufs : 1
  • sucre en poudre : 150 g
  • vanille liquide avec graines : 1 cuillerée à soupe
  • citron vert : 1 jus
  • fromage blanc battu : 60 g
  • menthe fraîche : quelques feuilles
  • crème fouettée : 60 g
  • kiwi : 1

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Appareil à croustillant :

Mélanger à l’aide d’un fouet le beurre en pommade, le miel tiédi, puis le sucre glace et la farine, faire monter à consistance avec 1 blanc d’œuf.

Le coulis vanille :

Faire bouillir 20 cl d’eau avec le sucre en poudre, lorsque le sirop épaissit, le retirer du feu et remettre au point en ajoutant la moitié du jus du citron vert. Le sirop doit-être « nappant », ajouter un peu d’eau s’il était trop épais.

L’appareil à fromage blanc :

Écraser 2 bananes à l’aide d’une fourchette, ajouter du zeste et du jus du citron vert, incorporer le fromage blanc et la crème fouettée. Réserver au frais.

Tailler en brunoise la banane et le kiwi..

Étaler au pochoir l’appareil à croustillant sur un sylpat ou un papier cuisson, cuire à 220 °C.

Dressage :

Dresser le décor de banane et kiwi au centre de l’assiette, faire reposer dessus un rond d’appareil à croustillant, ajouter l’appareil à fromage blanc, poser un autre rond, cerner autour du coulis de vanille agrémenté de menthe fraîche et de zestes de citron verts confits. En saison ajouter quelques fraises.

C’est une création du chef Hubert

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire