Sorbet de fraises à l’eau de rose

Fiche technique : Sorbet de fraises à l'eau de rose

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 15 min
Ingrédients
  • sucre : 100 g
  • fraises : 600 g
  • eau de rose : 1 cuillerée à soupe
  • tulipes : beurre : 45 g
  • blancs d'oeufs : 3
  • farine : 45 g
  • sucre glace : 125 g
  • poudre de noisettes : 30 g
  • vanille en poudre : 1 pincée

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Dans une casserole, faites bouillir 30 cl d’eau et le sucre. Lavez, égouttez et équeutez les fraises. Mixez-les et passez la purée au travers d’un tamis fin. Ajoutez le sirop de sucre et l’eau de rose. Mettez dans une sorbetière et faites turbiner 30 minutes.

Préparez les tulipes : faites fondre le beurre à feu doux. Mettez-le de côté. Fouettez légèrement les blancs d’œufs. Ajoutez le sucre glace, la poudre de noisettes, la farine et la vanille. Mélangez bien. Incorporez le beurre.

Préchauffez le four à th. 6-7 (200°C).

Retournez trois verres de 5 cm de diamètre et préparez trois ramequins.

Sur une plaque antiadhésive, déposez 3 cuillerées à soupe de pâte en les espaçant. Avec le dos d’une cuillère trempée préalablement dans de l’eau chaude, étalez-les pour former des ronds. Faites-les cuire pendant 4 à 5 minutes, jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement dorés. Sortez-les du four et retournez-les immédiatement sur les verres renversés. Vous obtenez alors trois tulipes. Couvrez-les aussitôt délicatement avec des ramequins renversés. Laissez refroidir quelques minutes. Répétez l’opération jusqu’à épuisement complet de la pâte à tulipes.

Servez le sorbet dans les tulipes. Décorez de fruits rouges et de pétales de rose.

 

 

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire