Un délicieux champignon

Le Coprin chevelu mérite quelques observations :

En effet, si ce champignon est un comestible très fin lorsqu’il est très jeune et très frais, il peut devenir toxique lorsqu’il commence à devenir noirâtre, ce qui arrive très rapidement. Il ne doit être cueilli que  » chapeau fermé » lorsqu’il est entièrement blanc sans trace de rose, de violet ou de gris à la base du chapeau et doit-être cuisiné aussitôt. D’autre part, en aucun cas il ne faut réchauffer un plat de coprin chevelu.

Une recette de Coprins Chevelus :

  • 8 coprins chevelus,
  • 1 branche d’estragon,
  • 5 cuillères d’huile d’olive,
  • 1 citron,
  • 2 œufs durs,
  • sel, poivre.

Choisissez des coprins parfaitement blancs, rejetez les pieds et coupez les chapeaux en rondelles, hachez finement l’estragon frais.

Ecrasez complètement les oeufs durs, mélangez-les avec l’huile et le jus de citron, salez et poivrez.

Versez cette sauce sur les coprins et servez aussitôt.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

1 Commentaire

  1. Lydia dit :

    J’ai déjà cuisiné ce champignon, il fond dans la bouche et est d’un goût très fin. Il doit comme être bien blanc comme le recommande Hubert, ne vous fiez pas à ces photos sur lesquelles ils sont plutôt noirâtres.