Bouchées salées façon pastilla au chocolat noir

Fiche technique : Bouchées salées façon pastilla au chocolat noir

Pour : 20 pièces
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 30 min
Ingrédients
  • cuisses de canard confites : 2
  • amandes : 30 g
  • pignons de pin : 30 g
  • dattes : 6
  • figues sèches : 6
  • oignons : 2
  • beurre : 50 g
  • suce semoule : 2 cuillerées à soupe
  • sucre glace : 1 cuillerée à café
  • chocolat noir ou pépites de chocolat : 30 g
  • cumin : 1 cuillerée à café
  • cannelle : 1 cuillerée à café
  • safran : 1 pincée
  • pains libanais : 3 ou 4
  • sel, poivre du moulin :

Préparation

Difficulté : 1 Stars (1 / 5)

Faire griller séparément les amandes et les pignons à la poêle . Laisser refroidir. Couper les dates en deux et ôter le noyau. Effilocher les cuisses de canard. Couper les figues en quatre.

Couper les oignons en deux. Dans une poêle faire chauffer le beurre. Y mettre les oignons et le sucre et laisser caraméliser de 20 à 25 minutes, jusqu’à ce qu' »ils soient bien fondants.

Préchauffer le four à 160 °C (th.5).

Avec un mini robot ou un hachoir, réduire les figues et la moitié des amandes en pâte, incorporer ensuite les dattes et bien mélanger.  Mélanger dans un saladier, avec les oignons, les pignons et les épices. ajouter délicatement le canard et le chocolat râpé (ou les pépites) et saler légèrement.

Découper les pains libanais en petits morceaux de 5 à 6 centimètres de long environ. Poser une cuillerée de mélange au canard et quelques amandes sur chaque morceau et passer au four 1 à 2 minutes pour que le pain soit croustillant.

Parsemer de sucre glace. Servir aussitôt.

Source : Magazine REGAL n° 8. 2006.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire