Le sorbet au cassis

Fiche technique : Le sorbet au cassis

Pour : 6 personnes
Temps de préparation : 25 min
Temps de cuisson : min
Ingrédients
  • jus de cassis frais : 40 cl
  • grains de cassis pas trop gros et bien sains : 3 cuillerée à soupe
  • sucre cristallisé : 250 g
  • citron : 1
  • blanc d'oeufs : 2
  • sucre semoule : 2 cuillerées à soupe

Préparation

Le « noir de Bourgogne » à petits grains très foncés et brillants est particulièrement savoureux pour confectionner les desserts et entremets à base de cassis.

Difficulté : 1 Stars (1 / 5)

Versez le sucre cristallisé dans une casserole étamée et ajoutez 40 cl d’eau. Faites chauffer en remuant pour faire dissoudre et portez à ébullition. Laissez bouillir pendant 5 minutes. Écumez soigneusement la mousse qui se forme à la surface du sirop.

Pressez le jus du citron et passez-le pour éliminer les pépins. Ajoutez au sirop le jus de cassis. Portez à nouveau à ébullition puis passez le contenu de la casserole dans une passoire fine et laissez refroidir.

Versez le mélange dans des bacs à congélation et faites prendre au froid pendant 1 heure environ. Pendant ce temps, lavez les grains de cassis et épongez-les soigneusement. Par ailleurs, fouettez les blancs d’œufs en neige très ferme.

Versez le sorbet à moitié pris dans une terrine très froide et incorporez rapidement les blancs en neige, le sucre semoule et les grains de cassis. Mélangez jusqu’à consistance homogène, mais en travaillant rapidement.

Versez à nouveau la préparation dans le bac à congélation et remettez-le dans le congélateur jusqu’à ce que le sorbet soit à bonne consistance.

Si vous avez une sorbetière, vous pouvez réaliser ce sorbet sans difficulté. Évitez d’utiliser les bacs à glaçons en métal qui ne donnent pas de très bon résultats en raison de leur faible contenance.

Boisson conseillée : Crémant de Bourgogne.

Source : Les Cuisines Régionales de France. Bourgogne. Les editions du Fanal.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire