Les fruits exotiques (suite)

La Mangue Sélection par avion :

Elle arrive spécialement par avion d’Amérique Latine, d’Israël et d’Afrique de l’Ouest pour une saveur et une fraîcheur incomparables. Mûris sur l’arbre, sa chair d’un orange bien vif est fondante comme du beurre.

A déguster en salade de fruits !

Le Mangoustan :

Cultivé en Asie du Sud-Est, sa chair fine et sa texture tendre sont très appréciées. De la taille d’une balle de golf, son écorce violacée abrite une chair blanche avec 5 ou 6 quartiers bien délimités comme une clémentine. Certains peuvent contenir un noyau.

A couper  en 2 pour dégager le fruit.

Le Maracuja : 

Cultivé en Colombie, c’est un cousin du fruit de la passion, au goût intense et délicieusement acidulé. En mûrissant la coque passe du vert au jaune, signe que le fruit est de moins en moins acide.

A déguster à la petit cuillère ou en jus et cocktails.

Le Melano :

Ce beau fruit orange est également appelé melon à corne ou concombre cornu. Cultivé en France et au Portugal on l’aime pour sa saveur délicatement acidulée qui rappelle à la fois la pêche et la tomate. Sa chair verte et jaune apporte une note de couleur originale aux salades de fruits et sa coque peut servir en déco !

La Noix de Coco :

Sélectionnée notamment au Sri Lanka, elle contient une eau très désaltérante. Sa chair blanche et croquante peut-être picorée nature ou se cuisiner en desserts. Secouez-la pour savoir si elle est tendre avec beaucoup d’eau ou plus ferme avec moins de liquide.

Des rochers coco maison, un régal !

Biscuit roulé à la noix de coco

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire