Les fruits exotiques (suite)

Le Kumquat : 

 

Fruit miniature cultivé entre autres en Corse et en Espagne., c’est un des seuls agrumes dont on peut manger la peau ! Les amateurs de saveurs amères et acidulées peuvent le déguster cru entier. Cuisiné, on l »utilise confit, en confitures ou en sirops. Raffiné, il apportera une note fraîche à vos recettes salées. Étonnant avec du canard ou du poulet.

Le Litchi de Madagascar :

Traditionnellement consommé nature pendant les fêtes de fin d’année, il convient aussi très bien pour la cuisine. On pourra par exemple le découvrir dans des pâtisseries et sorbets, des sauces aigres-douces et des poissons. Ajouté en fin de cuisson sa saveur douce apportera une note typique. Essayez le dos de cabillaud litchi-vanille au four !

Le Litchi de La Réunion par avion : C’ est le petit délice des fêtes de fin d’année. Son écorce très rouge abrite une chair blanche juteuse. Des fruits charnus aux arômes intenses de rose et de muscat. Idéal pour les jus et les smoothies.

Le Longane :

Ce fruit vient majoritairement du Vietnam et de Thaïlande. Très proche du Litchi, sa peau est cependant plus lisse. Avec sa texture très juteuse et sa saveur sucrée il est traditionnellement consommé en jus de fruit. Son noyau lui a aussi donné le nom « d’œil du dragon ». Après avoir cassé sa coque vous pourrez le consommer nature comme un litchi.

La Mangue :  

Elle est principalement cultivée en Côte d’Ivoire en Amérique Latine et en Israël. Sélectionnez notamment la mangue Kent pour sa texture veloutée, fondante en bouche et sans fibre. Ne vous fiez pas à sa couleur, vous la trouverez mûre à point . Pratique achetez-la en barquettes déjà préparées. Essayez-la en panacotta !

La Mangue Asiatique : Sélectionnée en Thaïlande on la reconnaît à sa forme allongée, un peu pointue, parfois recourbée. Forte en arômes et en parfum, elle a un goût typique très différent de la mangue classique. A tester absolument ! Très savoureuse dans un émincé de poulet sauté.

La Mangue sauvage : Une perle de délicatesse dénichée en Colombie et acheminée par avion pour préserver toute sa fraîcheur. Elle possède un parfum extraordinaire ! A déguster nature, une expérience unique !

C’est fini pour aujourd’hui (à suivre..)

Charlotte aux mangues et rhum ambré de la Martinique

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire