Oeufs cocotte, asperges et épinards

Fiche technique : Oeufs cocotte, asperges et épinards

Pour : 4 personnes
Temps de préparation : 20 min
Temps de cuisson : 12 min
Ingrédients
  • oeufs : 4
  • feuilles de brick : 4
  • asperges vertes : 4
  • pousses d'épinard : 100 g
  • ciboulette : 12 bouquet
  • crème liquide : 10 cl
  • huile d'olive : 1 cuillerée à café
  • sel poivre du moulin : garniture : asperges vertes fines
  • 12 : lard
  • 12 tranches très minces :

Préparation

Difficulté : 2 Stars (2 / 5)

Lavez les asperges et les épinards, coupez les asperges en très fines rondelles et ciselez les épinards et la ciboulette.

Faites chauffer l’huile dans une poêle, ajoutez les rondelles d’asperges et les épinards, faites cuire 2 minutes à feu vif, salez et retirez du feu.

Allumez le four à 180 °C (th.6). Cassez les œufs  en séparant les blancs des jaunes, mettez les blancs dans un saladier et laissez les jaunes dans leur demi coquille. Versez la crème dans les blancs, ajoutez le contenu de la poêle et fouettez quelques secondes. Coupez les feuilles de brick en deux et disposez-les en corolles dans 4 bols. Versez au centre la préparation de blancs, glissez un jaune au milieu, mettez les bols au four et laissez cuire 10 minutes.

Pendant ce temps, lavez et préparez les asperges vertes, séchez-les, enroulez autour de chacune d’elles 1 tranche de lard, posez-les dans la poêle et faites cuire 2 à 3 minutes à feu vif en les tournant délicatement.

Lorsque les œufs sont cuits, poivrez-les et servez-les aussitôt accompagnés des asperges au lard.

Source Magazine REGAL n° 52 avril/mai 2013.

Auteur

Anciennement installé boulevard Pasteur, Hubert a fait de sa maison tout un art de vivre et de recevoir, mêlant ses créations personnelles à une cuisine du terroir du Sud-Ouest qu’il privilégie. La cuisine du Bistro d'Hubert était ouverte sur la salle à manger, les parfums des plats en cuisson attisaient la gourmandise dès l'arrivée du convive. L’ambiance était bistrot et la décoration landaise avec nappe à carreaux, bocaux de conserve sur des étagères, délicieux service et accueil dirigé par sa fille Maryline. Le Bistro d'Hubert est fermé depuis fin 2011 et le Chef se consacre désormais à son blog culinaire.

Pas encore de commentaire